Rendre les agriculteurs acteurs de la biodiversité.

D’après l’article de Florence VILLARD paru dans le Progrès du 3/06/2021

Nous instaurerons un groupement foncier agricole départe­mental qui travaillera avec des comités locaux d’installation.

Nous travaillerons également avec les agriculteurs et les organisations professionnelles pour les rendre acteurs de la préservation de la biodiversité en soutenant les productions locales, le développement de l’agriculture biologique et la réduction de l’usage de pesticides.

Nous voulons promouvoir l’agroécologie, l’agroforesterie, la permaculture et faire de l’eau un bien commun en travaillant avec les collectivités locales pour le retour de la gestion de l’eau en régie publique. Nous prévoyons de concevoir un plan de lutte contre l’artificialisation des sols pour la préservation des surfaces agricoles et une politique de logements raisonnée afin de sauvegarder l’esprit village du canton.

Promouvoir les mobilités douces

Nous proposons de promouvoir les mobilités douces, notam­ment par la création d’un réseau cycliste départemental et par des opérations “écoles à vélo” pour apprendre à partager la route en toute sécurité. Nous favoriserons le développement du co­voiturage. Nous multiplierons les bornes de Recharge de Véhicules Electriques et de Gaz Liquéfié. Nous utiliserons la représentation du Département au sein de l’autorité organisatrice des transports en commun pour garantir leur développement sur le canton de Genas et l’égalité de traitement des territoires. Nous accompagnerons les projets de développement de lignes ferroviaires locales et la réactivation de la gare de Toussieu / St­ Pierre de­ Chandieu. Enfin nous développerons le transport à la demande par des mesures d’incitation des collectivités locales.